Albert-Kahn, musée et jardin départementaux: Rénovation du Musée

Vous êtes ici : Accueil › Musée › Actualités › Rénovation du Musée

Rénovation du musée

  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami


Patrick Devedjian a présenté vendredi 11 janvier 2013  le nom du lauréat pour le projet de rénovation d’Albert-Kahn, musée et jardin, de Boulogne-Billancourt. C’est le groupement KUMA & Associates Europe qui l’a emporté, à la suite d’un concours international d’architecture emmené par un jury constitué d’élus des Hauts-de-Seine et de professionnels.

Le projet conçu par l’architecte japonais Kengo Kuma a, dans un premier temps, été sélectionné anonymement avec quatre autres candidats, sur 92 dossiers reçus. Le jury s’est ensuite réuni le 29 octobre 2012 pour rendre son verdict et désigner à l’unanimité le projet de M.Kuma. 
« Nous avons décidé, grâce à la construction d’un nouveau bâtiment et à la réhabilitation de l’ensemble du bâti primordial, de donner une dimension plus conforme à la nouvelle stature du musée Albert-Kahn, au cœur de la Vallée de la Culture », a expliqué M.Devedjian. En effet, la fréquentation du musée est en constante augmentation depuis cinq ans pour atteindre les 125 000 visiteurs en 2012. « Un des enjeux de cette rénovation était de redonner une visibilité au fonds patrimonial d’Albert-Kahn, musée et jardin, et de toucher un public le plus large et le plus nombreux possible », a poursuivi le président du conseil général.
« Le musée Albert-Kahn détient la collection d’autochromes la plus importante au monde et il est important de la mettre en valeur », a souligné Christian Dupuy, vice-président du conseil général en charge de la culture. Propriété du conseil général et élément majeur de la Vallée de la culture, le musée rassemble 72 000 plaques autochromes, le premier procédé de restitution photographique des couleurs. Ces collections sont articulées autour de l’œuvre d’Albert Kahn.

 CP/Kengo Kuma and Associates

Un nouveau bâtiment d’inspiration japonaise

En présence du maire de Boulogne-Billancourt Pierre-Christophe Baguet, l’architecte lauréat Kengo Kuma a présenté son travail et la maquette du futur musée Albert-Kahn. D’inspiration japonaise, le nouveau bâtiment sera dédié aux expositions permanentes et temporaires sur une surface de 2 300 m2. Il a été pensé autour d’un élément traditionnel de l’architecture japonaise, l’« Engawa », un espace intermédiaire tout en transparence qui lie l’intérieur du bâtiment à l’extérieur, et dans lequel les visiteurs seront libres de déambuler tout en contemplant les jardins.
Neuf autres bâtiments seront rénovés. Outre la création d’un auditorium de 120 places destiné aux conférences, un restaurant et un salon de thé verront le jour, ouverts sur un jardin zen. Les jardins existants seront quant à eux préservés. 
Le projet s’inscrit dans une démarche écologique, respectueuse de l’environnement avec l’utilisation de la géothermie sur nappe comme source d’énergie et l’emploi du matériau bois pour la réalisation de l’« Engawa ».
Trente mois de travaux entre janvier 2015 à juillet 2017 sont à prévoir. Le site restera néanmoins ouvert au public tout au long du chantier. Le coût total du projet s’élève à 26,7 millions d’euros (valeur 2011), investis par le conseil général.

 

 

 

  CP/Kengo Kuma and Associates

En images


    

© CP/Kengo Kuma and Associates


1 2

En savoir plus

A la recherche d'Albert Kahn. Inventaire avant travaux

Jusqu'au 21 décembre 2014, Albert-Kahn, musée et jardin organise une exposition inédite : « À la recherche d’Albert Kahn. Inventaire avant travaux », qui présente 15 ans de recherches sur Albert Kahn et son œuvre. Cette rétrospective dresse un état des lieux des connaissances acquises et les resitue dans leur contexte historique, social et politique. Elle précède le chantier de rénovation du musée qui se déroulera de janvier 2015 à l’été 2017. 

 

Site Internet du conseil général des Hauts-de-Seine

albert-kahn.hauts-de-seine.net est un site du conseil général des Hauts-de-Seine